⟵ Retour

Les auditions des candidats pour les postes de Commissaires européens

Ces dernières semaines au Parlement ont été rythmées par les auditions des candidats aux postes de commissaires européens.

Le 1 octobre dernier, l’ensemble des députés de la commission « Environnement, santé publique et sécurité alimentaire », dont je fais partie, a auditionné la candidate au poste de commissaire européen à la santé, la Chypriote Stella Kyriakides. Nous lui avons posé de nombreuses questions sur tous les domaines relatifs à la santé de nos concitoyens européens.

Les réponses de Mme. Kyriakides nous ont convaincu. Elle nous a présenté les axes de la politique de santé qu’elle souhaite défendre à l’échelle européenne en insistant sur les questions d’alimentation, de lutte contre les résistances aux antibiotiques et d’approvisionnements des pays européens en médicaments. Elle a aussi fixé comme priorité l’égalité des européens face à la maladie et l’amélioration de la prévention.

Surtout, elle souhaite faire en sorte que la santé se retrouve de manière transversale dans toutes les politiques menées par la Commission européenne. À titre d’exemple, les problématiques de transports urbains ou d’importation des denrées alimentaires doivent toujours être accompagnées de véritables réflexions sur la santé.

Suite à cette audition, la commission "Environnement, Santé publique et sécurité alimentaire" a voté favorablement pour que Stella Kyriakides devienne Commissaire européenne à la santé.

La commission de l’emploi et des affaires sociales a été associée à l’audition du Vice-Président désigné au mode de vie européen Margaritis Schinas. Ancien chef de cabinet du Commissaire européen à la santé de 2004 à 2007, il a été très clair sur sa volonté de s’attaquer à la question de l’accès à la santé, notamment sous l’angle des inégalités. Pour lui, l’accès universel aux soins de santé est au cœur du mode de vie européen. J’ai eu l’opportunité de le rencontrer lors d’un rendez-vous à Strasbourg lors duquel nous avons pu échanger sur l’importance de la santé dans toutes les politiques. Vice-Président de la Commission, il aura en charge la coordination du travail de plusieurs commissaires, dont la Commissaire à la santé Stella Kyriakides et le Commissaire à l’emploi et aux affaires sociales Nicolas Schmit. Il aura donc un rôle important pour assurer la cohérence et la complémentarité de ces portefeuilles pour une politique de santé transversale.

Au cours des autres auditions que nous menons, j'ai aussi pu questionner le Slovène Janez Lenarčič, candidat au Commissaire de la gestion des crises, sur les risques épidémiques véhiculés par les insectes.

La dengue, la malaria, le chikungunya, le nile sont des maladies qui viennent de plus en plus toucher nos territoires européens. Malgré la recrudescence de cas dans l'Union européenne, nous ne sommes pas préparés à ce type d'épidémies. Étant totalement engagée sur les questions de santé, je me mobilise pleinement pour que nous prenions en compte dans notre politique européenne ces nouveaux risques épidémiques. Nous devons trouver comment prévenir et guérir ces maladies et c'est le message que j'ai tenu à faire passer à M. Lenarčič en intervenant lors de cette audition.

Enfin, j’ai suivi l’audition du néerlandais Frans Timmermans, candidat pour le poste de Commissaire chargé de l’action pour le climat dont la volonté de mener à bien le Green New Deal, la nouvelle donne verte sur le territoire européen, me semble primordiale. Au cœur de ce projet ambitieux se trouvent, entre autres, la réduction drastique des émissions carbone, la lutte contre les perturbateurs endocriniens, la préservation de la biodiversité, soit autant de sujets qui concernent directement notre santé. Car je ne cesserai de le marteler : environnement et santé sont indissociables.



Towards an International Treaty on Pandemics
Last November, the Commission introduced a package of legislative proposals aiming to build a European Health Union.
Vers un Traité international contre les pandémies
En novembre dernier, la Commission européenne a présenté une série de propositions législatives posant les premiers jalons d’une Europe de la santé.
Europe de la santé : « des politiques coordonnées de prévention devraient permettre d’éviter 40% des cancers »
Un an après avoir lancé une vaste consultation publique, la Commission européenne a dévoilé, le 3 février dernier, son plan européen de lutte contre le cancer. Le lendemain, Emmanuel Macron présentait la str...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK